Cours de danse Classique 
 

La danse classique


Le ballet est un genre dramatique dont l'action est figurée par des pantomimes et des danses. Ses origines remontent à la Renaissance italienne (xve siècle). Primitivement développé à la cour d'Italie, le ballet a reçu ses lettres de noblesse en France, puis en Russie, en tant que danse-spectacle.
Au XVII siècle, le développement important qu'a connu le ballet à la cour de Louis XIV explique l'origine française de la plupart des termes de vocabulaire de la danse.
Étymologiquement, le mot vient de l'italien ballo (danser) dont le diminutif balletto a donné le mot « ballet ».
Selon les époques, les pays et les courants, le spectacle chorégraphique peut intégrer de la musique, du chant, du texte, des décors, voire des machineries.

 

La structure du ballet « à entrées » est la plus ancienne : des danses s'enchaînent les unes aux autres comme autant d'épisodes distincts.​

 

Une profession règlementée
L'enseignement de la danse classique est une activité professionnelle réglementée. En effet, depuis 1992, date de parution du décret d'application, il faut impérativement être titulaire du diplôme d'état de professeur de danse classique pour pouvoir enseigner cette discipline. Il en va de même pour la danse contemporaine et la danse jazz, où le diplôme spécifique à chacune de ces disciplines est exigé pour leur enseignement.
Même si des dérogations temporaires peuvent permettre à un professeur de danse classique diplômé d'enseigner du jazz ou du contemporain, quand son expérience en tant qu'artiste chorégraphique professionnel le lui permet, en revanche un professeur de jazz ou de contemporain n'a absolument pas le droit (ni les compétences !) d'enseigner les pointes.

Deux diplômes permettent d'enseigner la Danse, chacun en option Classique ou Jazz ou Contemporain :
Le Certificat d'Aptitude
Le Diplôme d'Etat


Le Diplôme d'Etat (DE)
Le diplôme d'état de professeur de danse classique, "DE Classique", se compose de 3 séries d'épreuves.
l'EAT : cette épreuve permet de juger la technique personnelle du futur professeur. Elle se compose de l'exécution d'une variation imposée par le ministère, d'une improvisation, d'une variation libre chorégraphiée par le candidat et d'un entretien.
Cette épreuve conditionne l'accès aux autres épreuves.
les UV théoriques : anatomie, histoire de la danse et formation musicale
La réussite de ces 3 épreuves détermine l'accès à la dernière épreuve : la pédagogie.
UV pédagogie : Au cours de cette épreuve le candidat donne un cours de niveau Eveil ou Initiation (40 minutes) puis un cours d'acquisition technique, généralement pour Elémentaires ou Moyens (40 minutes) et enfin passe un entretien avec le jury. Il devrait mettre en oeuvre une réelle relation de travail avec le pianiste accompagnateur et mettre en application ses connaissances en kinésiologie en plus de la progression de cours.
Le DE permet de passer le concours du CNFPT pour les postes d'assistant d'enseignement chorégraphique des conservatoire nationaux et écoles agréées par l'état.
Les danseurs professionnels (3 ans minimum de contrat effectif au sein de compagnies reconnues) peuvent bénéficier de certaines équivalences et de l'accès direct aux formations 400 heures ou 200 heures formation diplômante pour l'UV de pédagogie.


 

Le Certificat d'Aptitude (CA)

 Passer le CA, Certificat d'Aptitude aux fonctions de professeur de danse des conservatoires nationaux et écoles agréées par l'état, est réservé aux danseurs professionnels (3 ans minimum de contrat effectif au sein de compagnies reconnues) titulaires du DE. Le CA peut être obtenu sur épreuves ou en formation diplômante.
Il y a moins de 100 titulaires du CA en danse classique sur toute la France. Les professeurs titulaires du CA sont très demandés au niveau international, le CA étant un véritable gage de qualité. Aucun équivalent n'existe à l'étranger.



Planning et Tarifs 

Vous retrouverez le planning et les tarifs des cours en cliquant sur le lien ci dessous :