COURS DE JAZZ 

Le modern'jazz                                    


La danse jazz est une expression générique qui recouvre autant des danses de société que des danses théâtrales. On peut distinguer sa forme d'avant les années 1950, (jazz roots) de sa forme d'après les années 1940-1950 (modern jazz).
 

Description

Le terme jazz apparaît en 1917 pour désigner une musique syncopée, dérivée de la culture noire américaine, puis est librement employé pour qualifier les danses issues de cette rythmique. De là, le vocable évolue vers le divertissement et désigne des formes de danses propres aux cabarets, aux théâtres, au cinéma, à la télévision, aux clips vidéo.
La danse jazz tire cependant son origine des danses afro américaines vernaculaires de la fin des années 1800.
Apparentée aux claquettes des années 1920 de Broadway, la danse jazz atteint le monde entier et décline le cake-walk, le shimmy, le charleston, le black bottom et toutes les formes issues des revues noires de Harlem. On appelle aujourd'hui jazz roots cette forme de danse solo des années 1920 à 1940 par distinction avec la forme de danse jazz développée après 1940.
À partir des années 1940, les grands chorégraphes modernes intègrent la danse jazz dans les comédies musicales et lui confèrent une fonction narrative. Des artistes comme Jack Cole, Bob Fosse et Jerome Robbins lui donnent ses lettres de noblesse. L'improvisation spontanée fait place à l'occupation de l'espace et à l'expressivité musicale.
Les années 1950 voient apparaître le vocable de « modern jazz », expression née dans les studios new-yorkais de Matt Mattox et autres chorégraphes qui travaillent sur l'énergie, les rythmes syncopés, les arrêts, les silences, la dynamique et la surprise, tout en favorisant l'expression individuelle et le « feeling ».
Passerelle entre le vocabulaire classique et contemporain, la danse jazz allie harmonieusement les rythmes, les styles et les techniques réputés inconciliables, et elle fait autant appel à la technique la plus exigeante qu'au sentiment le plus authentique.
Cette danse est de plus en plus popularisée et aimée. Moyen d'expression comme toutes les danses, elle demande une souplesse et une douceur particulière.



Une profession règlementée
L'enseignement de la danse classique est une activité professionnelle réglementée. En effet, depuis 1992, date de parution du décret d'application, il faut impérativement être titulaire du diplôme d'état de professeur de danse classique pour pouvoir enseigner cette discipline. Il en va de même pour la danse contemporaine et la danse jazz, où le diplôme spécifique à chacune de ces disciplines est exigé pour leur enseignement.
Même si des dérogations temporaires peuvent permettre à un professeur de danse classique diplômé d'enseigner du jazz ou du contemporain, quand son expérience en tant qu'artiste chorégraphique professionnel le lui permet, en revanche un professeur de jazz ou de contemporain n'a absolument pas le droit (ni les compétences !) d'enseigner les pointes.
Deux diplômes permettent d'enseigner la Danse, chacun en option Classique ou Jazz ou Contemporain :



Le Diplôme d'Etat (DE)
Le diplôme d'état de professeur de danse classique, "DE Classique", se compose de 3 séries d'épreuves.
l'EAT : cette épreuve permet de juger la technique personnelle du futur professeur. Elle se compose de l'exécution d'une variation imposée par le ministère, d'une improvisation, d'une variation libre chorégraphiée par le candidat et d'un entretien.
Cette épreuve conditionne l'accès aux autres épreuves.
les UV théoriques : anatomie, histoire de la danse et formation musicale
La réussite de ces 3 épreuves déterminent l'accès à la dernière épreuve : la pédagogie.
UV pédagogie : Au cours de cette épreuve le candidat donne un cours de niveau Eveil ou Initiation (40 minutes) puis un cours d'acquisition technique, généralement pour Elémentaires ou Moyens (40 minutes) et enfin passe un entretien avec le jury. Il devrait mettre en oeuvre une réelle relation de travail avec le pianiste accompagnateur et mettre en application ces connaissances en kinésiologie en plus de la progression de cours.
Le DE permet de passer le concours du CNFPT pour les postes d'assistant d'enseignement chorégraphique des conservatoire nationaux et écoles agréées par l'état.
Les danseurs professionnels (3 ans minimum de contrat effectif au sein de compagnies reconnues) peuvent bénéficier de certaines équivalences et de l'accès direct aux formations 400 heures ou 200 heures formation diplômante pour l'UV de pédagogie.


Le Certificat d'Aptitude (CA)
Passer le CA, Certificat d'Aptitude aux fonctions de professeur de danse des conservatoires nationaux et écoles agréées par l'état, est réservé aux danseurs professionnels (3 ans minimum de contrat effectif au sein de compagnies reconnues) titulaires du DE. Le CA peut être obtenu sur épreuves ou en formation diplômante.
 

 

Planning et Tarifs 

Vous retrouverez le planning et les tarifs des cours en cliquant sur le lien ci dessous :